Feux de plein air - réglementation

 

Alors que l’emploi du feu pour l’incinération des déchets verts (de jardin, de tonte et de taille) était jusqu’alors autorisé en certaines périodes de l’année, notamment à l’automne, il est désormais interdit toute l’année en tout lieu du département.

Les raisons de ces nouvelles dispositions ?

La volonté des autorités de renforcer la prévention des incendies, comme de préserver la qualité de l’air.
 Dans ces objectifs, l’arrêté préfectoral limite le recours au brûlage aux seuls cas qui le justifient.

 

Je suis un particulier, que faire de mes déchets verts ?

Le brûlage à l’air libre des déchets verts étant désormais formellement interdit toute l’année pour tous les particuliers du territoire du département, les particuliers doivent déposer leurs déchets verts en déchetterie ou procéder à leur broyage.
 Notons que cette interdiction de brûlage des végétaux à l’air libre toute l’année, s’étend également aux professionnels et aux collectivités locales, sauf à remplir certaines conditions valant exception.

 

Qui est encore autorisé à brûler ses déchets verts ?

 Sont encore autorisés à être brûlés à l’air libre les végétaux issus :

  • des travaux forestiers,
  • des travaux agricoles, 

mais aussi :

  • Les feux festifs (feux de Saint Jean, feux de camps…) et de loisirs (barbecue…)
  • L'écobuage,
  • Le brûlage dirigé.

sous réserve de respecter la période d'interdiction réglementaire du 1er mars au 15 octobre , définie par l'arrêté préfectoral,

  • Dans les deux premiers cas, sans formalité administrative,
  • Sur autorisations délivrées par le maire de la commune, pour l'écobuage et les feux dirigés

pendant cette période, la mise en œuvre de feux festifs et de loisirs est soumise à autorisation du maire.

Toute demande d'autorisation, quelle qu'elle soit, doit être formulée 10 jours avant la date prévue du feu.

 

Interdictions permanentes :

sont interdites :

  • Les mises à feu et lâcher de lanternes célestes, chinoises ou thaîlandaises
  • la mise en œuvre de feux d'artifice de divertissement.

D'une manière générale, l'emploi du feu doit s'accompagner de mesures de prévention suivantes :

La préfecture rappelle qu'il est formellement interdit à toute personne (particulier ou entreprise) d’allumer un feu à l’intérieur et à moins de 200 mètres d’une zone boisée, d’une lande ou d’une friche (Articles R131-1 et R131-2 du code de l'environnement)

-  Tout feu doit être éteint avant 14 heures

-  Positionner les zones de brûlages éloignées des lignes électriques et téléphoniques, des voies de circulation et des bâtiments de toute nature.

-  Brûler des végétaux suffisamment secs pour limiter la durée et produire moins de fumée

-  limiter les volumes et surfaces à incinérer, fractionnés en tas de moins de 20 m² et espacés entre eux de plus de 10 mètres

-  dégager, une bande de terre de 5 mètres de largeur au moins, désherbée autour de la surface ou du tas à brûler, exempte de tout autre combustible

-  assurer la mise à feu contre le vent et non dans le sens du vent

-  s’interdire une mise à feu dès que la vitesse du vent atteint 40 km/h (les arbustes en feuilles commencent à se balancer et les branches des arbres sont agitées)

-  assurer la surveillance permanente par au moins un adulte et le personnel de surveillance devra être en nombre suffisant selon l'importance du feu

-  prévoir des moyens d’extinction à proximité : tonne à eau, engin de chantier, jets d’eau …etc

-  disposer de moyens de communication adéquats afin de pouvoir donner l'alerte aux sapeurs-pompiers très rapidement en cas de perte de la maîtrise du feu. Numéro : 18 ou 112

 

Pour plus d'information :arrêté préfectoral

 

Info déchetterie

 

Depuis le 1er janvier 2011, l’accès aux déchetteries nécessite un badge.

 

Suite à la décision du SYDED d’informatiser l’ensemble des déchetteries du département à compter du 1er janvier 2011, l’accès aux déchetteries, situées à Ambazac et Saint-Priest-Taurion, ne sera possible que sur présentation d’un badge.
Notre Communauté de communes ayant été volontaire pour « tester » la mise en œuvre, un grand nombre de badges a été délivré.


Pour tous les foyers qui ne sont pas encore équipés de ce badge la démarche est la suivante :

 

Il suffit de se rendre à l'accueil de la Communauté de Communes ELAN  13, rue Gay Lussac 87240 AMBAZAC
Du lundi au vendredi : 9h-12h et 13h30-17h 05 55 56 04 84 | elan87@orange.fr ou sur le site internet https://www.elan87.fr/environnement/gestion-des-déchets/) et de compléter le formulaire de demande accompagné d'un justificatif d'adresse.

 
En pratique, rien ne change pour le dépôt des déchets des particuliers, si ce
n’est que vous devrez présenter votre badge aux gardiens, à chaque
passage, en déchetteries.

 

 

 

Les Eco-Points

 

 

 

 

 

Le tri des emballages et l’apport volontaire aux eco-points

 

Les éco-points sont relevés par le SYDED (SYndicats Départemental pour l’Elimination des Déchets ménagers) auquel adhère la commune.

 

Le nettoyage autour des éco-points est effectué pas les agents de la commune.

 

Les administrés  sont invités  à trier et répartir leurs déchets à recycler dans les éco-points correspondants.

 

Les éco-points ne sont pas des décharges, et nous en appelons au civisme de chacun pour une utilisation respectueuse.

 

 

Onze éco-points sont installés sur la commune d’Ambazac :

 

-         place du 19 mars

-         aux loges

-         à Gattebourg

-         ZA des Granges

-         A Bujalénas

-         A Nouaillas

-         Aux 4 vents

-         A Juniat

-         A Carrefour Market

-         Au Leader Price

-         Péret

 

 

Pourquoi le tri des emballages ménagers ?

 

La préservation de l’environnement : en effet , le recyclage permet une économie importante de matières premières (1 tonne de plastique recyclé permet d’économiser près d’une tonne et demi de pétrole) et une économie également d’énergie (le recyclage de l’aluminium permet d’économiser 95 % de l’énergie nécessaire à sa fabrication)

 

 

Une limitation de la pollution : en recyclant, on évite la mise en décharge ou l’incinération de certains déchets, deux méthodes plus polluantes que le recyclage

 

Une limitation des coûts : l’incinération ou la mise en décharge dans les centres d’enfouissement aux normes coût plus cher que le recyclage.

 

La création d’emplois : en Haute-Vienne, la collecte sélective a permis de créer plus de 50 emplois directs.

 

 

La seconde vie des emballages

 

Une fois collectés, les conteneurs sont amenés dans un centre de tri. Le verre et les journaux magazines sont mis de côté, le conteneur emballages ménagers, lui, est de nouveau trié pour séparer le métal, du carton, et des bouteilles plastiques. Puis chacun des matériaux est envoyé chez un  recycleur.

 

 

 

Comment recycler plus ?

 

Vous pouvez également aller à la déchetterie. ( une carte d’accès est à retirer gratuitement à la mairie)

Horaires d’ouverture : du lundi au samedi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h15.

Les déchets acceptés : gros cartons, ferraille, encombrants, piles, batteries, huile de vidange.

 

Mentions légales e-media-control Place de l’Hôtel de Ville 87240 AMBAZAC 05 55 56 61 45 Contact